Issue d'une famille de vieille noblesse, Jacques-Guy Lecoigneux naît le 13 septembre 1751 au château de Belâbre. De ses parents Louis-Jacques II Lecoigneux (1715-1789) et Marie Victoire Thomé de Ferrières, il hérite, comme fils aîné, des terres et sera successivement comte puis marquis de Belâbre, seigneur de Romefort et de Cochet.

Descendant d'une très ancienne famille noble du Berry, Etienne-Philippe Pardoux naît à La Châtre en 1740. Il est admis page de la Petite Écurie en 1756. Cité comme seigneur de Crevant, Chassignolles, Saint-Aubin, Fontancier, Breuillebault et autres terres, il se marie à l'âge de 30 ans avec Marie-Geneviève Talon dont il aura un fils. Le couple divorce en 1794.

Ulrich Richard-Desaix est né à Issoudun en 1838. Il descend du Général Desaix (1768-1800), mort à Marengo et de Guillaume Thabaud-Boislareine, conventionnel et Baron d'Empire (1755-1836). Il fait ses études au collège d'Issoudun et est très vite remarqué par son directeur, Joseph Dessiaux (grammairien célèbre).

Edme Richard, fils d’Ulrich Richard-Desaix, voit le jour en 1888 à Issoudun, au couvent des Minimes, propriété familiale. Il est mobilisé dans l’infanterie le 3 août 1914 et combat à Hartmannswillerkopf et au Chemin des Dames. Il reçoit la Croix de Guerre, la Médaille Militaire, la Croix du Combattant et la Médaille Interalliée.

Joseph Thibault a passé sa vie à rassembler une collection exceptionnelle sur le Berry qu'il a légué aux institutions publiques : aux Archives départementales de l'Indre, à Tours et à la médiathèque de Châteauroux.