Ulrich Richard-Desaix

Ulrich Richard-Desaix est né à Issoudun en 1838. Il descend du Général Desaix (1768-1800), mort à Marengo et de Guillaume Thabaud-Boislareine, conventionnel et Baron d'Empire (1755-1836). Il fait ses études au collège d'Issoudun et est très vite remarqué par son directeur, Joseph Dessiaux (grammairien célèbre).

ulrich desaix signatureIl suit ensuite ses études secondaires à Paris dans une institution privée où il obtient son baccalauréat. En parallèle et grâce à ses relations familiales, il fréquente les milieux artistiques, littéraires et les salons les plus fermés de la capitale, et commence à constituer une collection de grande valeur. Il collabore dès sa création en 1864 à l'Intermédiaire des chercheurs et des curieux ce qui lui permet de connaître les principaux libraires d'Europe et de se procurer des documents.

À la mort de son père, en 1869, il rejoint le Berry pour administrer avec son frère l'immense patrimoine familial. Son travail journalier consiste à effectuer des recherches pour compléter la collection et à rédiger des articles d'intérêt national ou local. Il côtoie de nombreux artistes berrichons, comme George Sand et son fils Maurice.
Il continue à accroitre sa collection sur le Berry. Il décède en 1924, et est enterré dans le caveau du docteur Gachet, autre collectionneur dont il a été le légataire et exécuteur testamentaire.

La collection d'Ulrich Richard est très importante. Il la décrit ainsi : « cinq pièces rayonnées en chêne, communiquant entre elles, garnies aussi de tableaux et contenant plus de 30.000 volumes ».

Après son décès, environ 11.000 documents sont vendus à l'hôtel Drouot mais la majeure partie de sa collection reste dans la famille.

d'après l'ouvrage Histoire de la Bibliothèque : 1792-2000 : de l'école centrale... à la médiathèque par Les Amis du vieux Châteauroux, 2001.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.