Étienne-Philippe Pardoux, marquis de Villaines

Descendant d'une très ancienne famille noble du Berry, Etienne-Philippe Pardoux naît à La Châtre en 1740. Il est admis page de la Petite Écurie en 1756. Cité comme seigneur de Crevant, Chassignolles, Saint-Aubin, Fontancier, Breuillebault et autres terres, il se marie à l'âge de 30 ans avec Marie-Geneviève Talon dont il aura un fils. Le couple divorce en 1794.

marquis de villaines ex libris

En juillet 1789, acquis aux idées de la révolution, il est commandant de la Garde nationale de La Châtre.

En avril 1792, se sentant menacé, il démissionne du commandement de la Garde nationale et part pour Paris. Ses biens : l'hôtel particulier de La Châtre et le château de Briantes, sa bibliothèque riche de 2933 volumes dont 560 journaux sont mis sous séquestre. Il émigre définitivement en juillet 1792 avec son fils.

Revendiquée par la municipalité de La Châtre, sa bibliothèque est finalement transportée à Châteauroux en mars 1796 et entre dans le fonds de la bibliothèque.

Le marquis de Vilaines ne revient en France qu'à la fin de la Révolution et décède le 21 décembre 1802 à Cléry (Loiret).

Sa famille est amnistiée le 18 frimaire an XI (1803) par le ministre de la Justice du Consulat.

extrait de Châteauroux et ses livres – Histoire de la bibliothèque 1792-2000 de l'école centrale... à la médiathèque. Les amis du vieux Châteauroux. p.119.121

marquis de villaines armes

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.