Serge Avédikian

La Palme d’or du Court Métrage 2010 a été attribuée à Serge Avedikian pour son film Chienne d’Histoire. Une belle consécration !

chienne d histoireChienne d'histoire

de Serge Avédikian

Constantinople 1910.


Les rues de la ville sont envahies de chiens errants. Le gouvernement en place depuis peu, influencé par un modèle de société occidentale, fait appel à des experts européens pour choisir une méthode d’éradication, avant de décider brutalement et seul, de déporter massivement les chiens sur une île déserte, au large de la ville.

Palme d'Or 2010 du court métrage

tableau

Note du réalisateur

Ce fait historique est profondément méconnu en Turquie, tant les autorités successives se sont évertuées à l'effacer de la mémoire populaire, au même titre que toute l'histoire de la fin de l'Empire Ottoman. Mais, c’est la nature perverse des rapports entretenus par les Européens et les Turcs de l'époque qui m’a frappé. Cent ans après, j’ai souhaité illustrer l’état d’esprit que révèle ce fait à travers la force d’un film.

Bibliographie

Serge Avédikian mène en parallèle une carrière de comédien, de metteur en scène et de réalisateur. Au cinéma, Chienne d’Histoire est son troisième film d'animation, après Ligne de vie en 2003 et Un beau matin en 2005 qui font appel à des techniques similaires.

Il a également réalisé des documentaires de création (Sans retour possible, Que sont mes camarades devenus, Irina Brook, Le plaisir contagieux) dont dernièrement Nous avons bu la même eau, sorti en salle en 2008. De nombreux courts et moyens métrages de fiction sont également à son actif (Bonjour Monsieur, Au revoir Madame, M'sieurs Dames, Mission accomplie) ainsi que des poèmes cinématographiques (J'ai bien connu le soleil, Le cinquième rêve, Lux aeterna, Terra emota). Il travaille actuellement à son premier long métrage de fiction : Le dernier round.

Autre DVD disponible à la médiathèque

en courtsSerge Avédikian en courts...

de Serge Avédikian

Amateurs de catégories bien définies, de voies étroitement balisées, passez votre chemin. Les pistes que Serge Avedikian a explorées ne ressemblent qu'à elles mêmes. Aucune formule ne saurait résumer ces rencontres qui semblent s'être imposées à lui et les formes qu'elles ont prises.

contient : Bonjour Monsieur. - Au revoir madame. - M'sieurs dames. - Mission accomplie. - J'ai bien connu le soleil. - Le cinquième rêve. - Lux aeterna. - Terre emota.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.