À la rencontre d'une des nouvelles voix du roman francophone : Sophie Divry, une jeune auteure engagée dans la vie comme en littérature. À la découverte de son univers, de ses goûts et de ses influences.

Witold Gombrowicz est né en 1904 à Maloszyce (Petite Pologne). Il est le petit dernier d'une famille de quatre enfants issue de la noblesse terrienne. Élevé par un père sérieux et une mère extravagante, il règne dans la maison natale, malgré les apparences, une grande dissonance.

« Lire Annie Ernaux c’est entreprendre un voyage en soi même, dans sa mémoire, dans des souvenirs soigneusement refoulés. Souvent douloureux, parfois dérangeants.

Balzac, Zola, sont connus pour leurs sagas littéraires dans lesquelles le lecteur suit durant plusieurs générations le destin de familles à travers un XIXe siècle aussi dur que merveilleux. La littérature compte bien d'autres auteurs français et étrangers, dont les romans fleuves ont fait rêver des générations de lecteurs avides de misères et de rebondissements, de trahisons et de sentiments.

Tanguy Viel passe à Brest les douze premières années de sa vie. Objecteur de conscience au centre dramatique de Tours, « ses possessions sur terre se limitaient à six cartons, dont cinq de livres », si l'on en croit François Bon. Il habite chambres de bonne et greniers improbables, toujours proches du centre de la ville et de ses bars.

Deux numéros de l'émission Phylactères sont dédiées à ce sujet et ont été diffusées sur Radio Balistiq. L'enregistrement a eu lieu à la Médiathèque avec la participation de bibliothécaires et en présence du public.

Sous-catégories