Les origines du blues

Un style plus urbain

La fin de la guerre de sécession et les chutes des cours de coton sont à l'origine d'un changement d'activité pour les esclaves noirs. Toute l'activité économique du Sud étant basée sur le coton, la chute des cours de ce produit a créé une crise économique et un exode des blancs et des noirs vers les états du Nord. Le passage de la ligne qui sépare les états ségrégationnistes de ceux qui ne le sont pas signifie la promesse de la liberté et la perspective d'une vie meilleure. Cet important mouvement migratoire vers les grandes villes a fait émerger différents styles régionaux.

Au milieu des années 40, les quartiers noirs de Chicago sont devenus des ghettos abritant les paysans noirs venus du Mississipi, faisant évoluer le blues du Delta vers un style plus urbain.

Dust my broom par Elmore James

Après l’attaque de Pearl Harbour, les Américains ont fait venir des noirs du Texas en Californie pour travailler sur les chantiers navals durant l’hiver 1941-42. Cette région ouverte aux influences hispano-mexicaines a rapidement fait évoluer la tradition musicale rurale vers un style original d’inspiration hispanique grâce au flamenco et au piano, donnant ainsi naissance au blues électrique.

Where did you sleep last night? par Lead Belly 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.