Les origines du blues

Un héritage africain

L'héritage africain est dominant dans ce type de musique. Le bluesman est à la fois le descendant déraciné du conteur, du griot africain, du troubadour du pays d'Oc et des bardes Celtes. En effet, le chant traditionnel africain (un soliste et la réponse en chœur du groupe) qui rythmait le travail des champs en Afrique de l'Ouest semble avoir été réutilisé tel quel dans les plantations américaines. Utilisant un langage codé qui ne pouvait être compris que par une communauté, les esclaves pouvaient ainsi communiquer entre eux ou exprimer un ressentiment sans risquer les représailles de leurs maîtres. La naissance du blues proprement dit daterait probablement de la fin du XIXe ou du début du XXe siècle. Dans le même temps apparaît une culture négro-américaine forgée par l’isolement et la répression imposés par les lois ségrégationnistes.

Herzhaft on the Blues

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.