Mettre en case 14-18

En pleine action

vie garnisonCouverture de l'illustré
La vie de garnison
du 7 septembre 1919

Début 1900, les bandes dessinées sont plutôt appelées « Illustrés ». Ces derniers sont destinés presque exclusivement à un public enfantin, même si bien souvent c'est toute la famille qui suit les aventures des héros d'une semaine à l'autre.

Les titres parlent d'eux même : La semaine de Suzette, Le jeudi de la jeunesse, La jeunesse illustrée, Le petit illustré pour la jeunesse et la famille.

Deux journaux marquent plus particulièrement la période de la guerre : La vie de garnison et Le régiment. Tous les deux proposent des histoires militaires. Et si La vie de garnison existe depuis 1909, Le régiment – qui voit le jour en 1914 et ne perdure que jusqu'en 1918 - est entièrement consacré à la guerre. Celui-ci prend d'ailleurs le relais de La vie de garnison durant cette période.

L'Épatant, plus grand public, ne connait pas de période d'interruption durant le conflit, et il adapte ses couvertures au contexte, mettant régulièrement à l'honneur, et souvent de manière humoristique, des Poilus.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.