Sur la tombe de Bernard Naudin, le peintre Dunoyer de Segonzac adressa un dernier adieu : « à notre maître à tous... C’est une figure des plus pures de l’art français qui vient de s’éteindre ». Cette figure n’était autre que celle du castelroussin Bernard Naudin. La conférence proposée par Bernard Gagnepain, auteur du catalogue raisonné des livres, albums et recueils illustrés par Bernard Naudin, n’a d’autre ambition que de mettre en lumière la vie et l’œuvre de cet artiste éclectique considéré comme l’un des maîtres de la gravure à l’instar des Callot, Rembrandt, Goya…

Après sa biographie qui révèle ses liens avec la grande photographe Jenny de Vasson, Bernard Gagnepain passe en revue les différents thèmes abordés dans son œuvre, des soldats de la République à la religion en passant par la Grande Guerre, la musique et le cirque.

Cette conférence fait partie de l'entreprise de « réhabilitation » de son talent, engagée pour répondre à l’attente de sa veuve qui écrivait : « Bernard Naudin n’est pas tout à fait mort. Si la matière périt, l’Esprit demeure. ».

Détails des prochaines sessions

Le à