Entre train et roman policier, la rencontre était programmée…

Tous deux sont issus d’une même modernité qui, durant la seconde moitié du XIXe siècle, a vécu une extraordinaire accélération de la marche du monde et bouleversé les rapports entre espace et temps.

Avec l’apparition du train, le roman policier a renouvelé ses intrigues et acquis de nouvelles dimensions : l’importance du réseau ferroviaire a permis au récit policier de complexifier l’énigme. Pour les criminels et les enquêteurs, gares et trains sont des lieux ambigus : lieux publics facilitant la fuite et offrant un refuge dans la foule, endroits fermés, espaces de courses-poursuites se refermant comme des pièges.

Détails des prochaines sessions

Du au